Anatomie et morphologie

Les baleines présentent un aspect général très voisin de celui des poissons. Leur corps allongé, dont la forme bien profilée est caractéristique, est recouvert d’une peau lisse dépourvue de poils (sous le derme, l’épaisseur de la couche de lard atteint 12 à 18 cm).

Les tailles et formes sont variées puisque le plus petit dauphin mesure moins d’1 mètre de long et le plus grand, le rorqual bleu, mesure environ 25 à 30 mètres de long. Celui-ci est actuellement le plus grand animal de notre planète. Et le plus grand ayant jamais existé.

La tête est grande et large, et la boîte crânienne est reportée en arrière par allongement de la face en un long museau. Les yeux, petits, sont placés aux angles de la bouche, ce qui ne permet pas une vision binoculaire ; les narines (ou évents) sont déplacées vers l’arrière. Le cou, peu distinct, forme un tout rigide avec le crâne et le tronc. Le corps, ainsi d’une seule venue, s’effile progressivement vers l’arrière, pour se terminer par une nageoire caudale (ou queue) contenue dans un plan horizontal, alors que chez les poissons la queue est contenue dans un plan vertical. Il existe parfois un aileron dorsal, souvent prolongé par un repli cutané qui a son symétrique ventral.

Les membres antérieurs, transformés en « nageoires pectorales », conservent néanmoins un squelette comparable à celui d’une main, les phalanges étant incluses dans la peau, un peu comme elles le seraient dans une moufle. Les membres postérieurs sont régressés. Du bassin ne persistent que deux os indépendants de la colonne vertébrale.

Schéma 1 : Morphologie

Echolocation
  1. Nageoire caudale
  2. Aileron dorsal
  3. Double évent
  4. Fanons
  5. Nageoires pectorales
  6. Évent unique
  7. Melon
  8. Bec
  9. Dents

 

Schéma 2 : Anatomie

Echolocation
image : Encarta