Pakicetus

Découvert dans le nord du bassin de l’Indus (Pakistan) en 1983, cet ancêtre de la baleine vécut il y a 50 millions d’années. Quadrupède à fourrure et à sabots, il mesurait environ 30 centimètres de long.

Il mérite le titre d’ancêtre des baleines à cause d’indices imperceptibles, caractéristiques des baleines, absents chez les mammifères terrestres de cette période.

Le pakicetus était pourvu des mêmes narines qu’un mammifère terrestre.

Toutes ces découvertes ont été faites par l’équipe de J.G.M. Thewissen, une chercheuse de l’université de l’Ohio, aux Etats-Unis. Les débris fossiles qu’elle a étudié (un crâne et quelques os de -54 à -52 millions d’années) se trouvaient sur le site de formation Kuldana sur le plateau Kohat, au nord du Pakistan.

Carte situant le plateau Kohat dans le nord du Pakistan

Source : Journal of Vertebrate Paleontology 2003 – Society of Vertebrate Paleontology

L’information la plus intéressante se cache dans l’anatomie de la cheville : l’astragale. Ce dernier est muni de deux poulies qui permettent au pakicetus une flexibilité importante. Jusqu’à présent, cette particularité a été observée uniquement chez les Artiodactyles, des ongulés herbivores dont descendent les hippopotames. Le pakicetus est donc la preuve que cette caractéristique est aussi présente chez les cétacés. Les ancêtres des baleines étaient donc bien des mammifères terrestres. Le reste des observations montrent également des articulations rigides des vertèbres lombaires et des membres aux os longs et minces.

En 1994, on découvre un proche parent du Pakicetus. L’Ambulocetus natans qui aurait vécu un million d’années plus tard que le pakicetus. Il avait des pattes robustes orientées vers l’extérieur, des pieds à quatre doigts pourvus de petit sabot.