Espèces menacées ou vulnérables

Liste des espèces menacées ou vulnérables

 

  • Rorquals communs

Les bateaux de croisières modifient leur comportement et leur façon de se nourrir. Plusieurs facteurs limitatifs demeurent, à savoir : la disponibilité de la ressource alimentaire, la prédation des jeunes, la maladie, la pollution chimique, l’exploration pétrolière et la concurrence avec les pêcheries commerciales pour la même ressource alimentaire. A cela, il faut ajouter la chasse, les collisions avec les navires, les changements environnementaux, la pollution sonore, la pollution chimique.
Source : Fapaq

  • Bélugas

Menacés par la chasse abusive, le harcèlement, la perte et la détérioration de l’habitat, la compétition, la prédation et principalement la pollution des eaux par les substances chimiques toxiques entraînant sa contamination (mirex, DDT, BPC et HAP). La tendance actuelle de cette population ne peut pas être établie, mais le taux de survie jusqu’à l’âge adulte reste faible. De plus, la capture d’animaux vivants pour la captivité reste une menace d’actualité.
Source : Fapaq

  • Baleine noire

La perte et la dégradation d’habitats côtiers, la compétition avec d’autres espèces pour les ressources alimentaires, les prises accidentelles et les collisions des jeunes baleines avec des navires sont actuellement considérées comme des facteurs limitant le rétablissement de l’espèce. Le suivi de la population par photo-identification a d’ailleurs permis de constater que près de 35 % des baleines noires portent des cicatrices de blessures causées par des chocs ou des emmêlements dans des engins de pêche.
Source : Fapaq

  • Baleine à bosse

Changement environnemental, pollution sonore, pollution chimique, enchevêtrement dans les filets de pêche, raréfaction des proies, chasse.

  • Dauphin

La pêche au thon, enchevêtrement dans les filets de pêche, chasse, raréfaction des proies, perte d’habitat.

  • Phoque commun

Une chasse de subsistance pratiquée par les autochtones du Québec et des projets de développement énergétique dans cette région représentent les menaces les plus imminentes à sa survie. Sa répartition restreinte rend également très vulnérable cette espèce à un éventuel dérangement.
Source : Fapaq

  • Rorqual à bosse

La population de l’Atlantique a fortement été exploitée par l’industrie baleinière au XIXe siècle, ce qui a grandement réduit les effectifs. Il semblerait par contre que le nombre de rorquals à bosse se serait stabilisé ou serait légèrement à la hausse depuis que l’espèce est protégée par la Commission baleinière internationale au moyen d’un arrêt de l’exploitation depuis 1962. Les activités humaines, la concurrence pour la nourriture, les pêcheries commerciales ainsi que l’emmêlement dans les engins de pêche affectent cette espèce. De plus, cette baleine tolère mal la perturbation de ses aires de reproduction restreintes, tout comme la pollution de même que l’exploration et l’exploitation pétrolière dans ses aires d’alimentation.
Source : Fapaq

  • Rorqual bleu (Baleine bleue)

L’exploitation des océans pour la recherche d’hydrocarbures pourrait affecter les populations.
Source : Fapaq

  • Marsouin commun

Prises accidentelles, raréfaction des proies, chasse, pollution sonore, perturbation anthropique et trafic maritime.

  • Cachalot

Chasse, enchevêtrement dans les filets de pêche, collision avec les navires, pollution chimique.

  • Orque

Pollution, bruit, conflit avec les pêcheurs et raréfaction des proies, perte d’habitat et changements climatiques, capture d’individus vivants pour la captivité, la chasse.

  • Plataniste du Gange

Perte d’habitat (construction de barrages et dragage), raréfaction des proies, pollution chimique, chasse, enchevêtrement dans les filets de pêche, perturbation anthropique, pollution sonore, trafic maritime.

  • Orcelle

Chasse, enchevêtrement dans les filets de pêche, perte d’habitat, perturbation anthropique, capture d’individus vivants pour la captivité.

 

> Vous souhaitez faire quelque chose ? visitez notre page sur les gestes à poser pour protéger les mammifères marins.