Gestes à poser

Voici quelques façons dont vous et votre communauté pouvez protéger les mammifères marins.

  • Renseignez-vous : lisez, naviguez sur le Web et faites l’expérience de l’océan en personne.
  • Soyez un consommateur averti : informez-vous auprès des épiciers et des restaurateurs sur l’origine de leurs poissons et fruits de mer. Refusez ainsi de consommer des produits issus de la chasse ou de l’exploitation des baleines.
  • Ne gaspillez pas l’eau : faites attention quand vous lavez votre voiture, n’arrosez pas votre entrée de garage, le trottoir, ou votre gazon. La pluie le fait très bien seule. Ne laissez pas l’eau du robinet couler inutilement. Limitez au strict minimum vos lavages de vaisselle ou de linge, notamment en utilisant des appareils efficaces.
  • Réduisez les polluants à la maison : bannissez l’utilisation d’herbicides dans vos pelouses. Limitez l’usage de pesticides et de produits d’entretien, et disposez-en ensuite convenablement.
  • Réduisez les déchets et jetez-les convenablement. Lorsque c’est possible, recyclez, réutilisez et faites du compostage. Achetez des produits ayant le moins d’emballages possibles.
  • Réduisez la pollution automobile : conduisez un véhicule à faible consommation d’essence et faites du covoiturage. Prenez les transports en commun et marchez également. Recyclez l’huile moteur et réparez les fuites des systèmes de lubrification et de climatisation des véhicules. Eteignez votre moteur à l’arrêt, hiver comme été.
  • Protégez les organismes marins. Ne jetez pas de lignes de pêche, de filets ou d’objets en plastique ou de toutes sortes dans l’eau ou près de l’eau.
  • Respectez l’habitat des organismes marins. Ne dérangez pas les oiseaux aquatiques, les tortues ou les mammifères marins ni leurs sites de reproduction. Voir ci-dessous le code d’éthique.
  • Appuyez la création des zones de protection marines.
  • Engagez-vous ! Participez à des corvées de nettoyage des berges ou à d’autres activités liées aux océans. La Journée Mondiale des Océans se tient chaque 8 juin.
  • Partagez vos connaissances ! Faites connaitre le site www.lesbaleines.net 🙂 par exemple !
  • Soutenez les organisations de défense et de protection des océans et des mammifères marins en reléguant leurs campagnes ou en faisant des dons.
  • Evitez les centres d’amusement aquatique qui présentent des « spectacles » de mammifères marins tels que les delphinariums.

Source : Pêches et Océans Canada

Code d’Ethique

Notre comportement en présence de cétacés doit éviter au maximum de perturber ceux-ci, de les stresser. Les trois facteurs de stress principaux sont :

1. les changements brutaux de vitesse
2. les brusques changements de direction
3. les arrêts et mise en route du moteur

En résumé, il ne faut pas approcher les animaux à une vitesse supérieure à 5 noeuds si la distance entre eux et l’embarcation est inférieure à 400 m. L’approche doit se faire progressivement, en oblique, jamais de face ou par derrière. A 200 m, le moteur sera mis au neutre.
En cas de regroupement d’embarcations, on évitera d’être à plus de 5 bateaux autour du même animal, tout encerclement sera proscrit. Un animal en repos ne doit pas être approché.
En aucun cas, une approche active des bélugas ne sera réalisée.
On ne quittera les animaux que lentement et lorsqu’ils sont en sonde.


Plan d’approche des baleines