Baleineau

Le baleineau peut venir au monde la queue ou la tête en premier. Dés la naissance, il doit monter à la surface pour prendre une première respiration et ainsi éviter la noyade. Les yeux bien ouverts, agile, il peut suivre sa mère immédiatement. La mère reste généralement près de son petit. Elle peut l’aider à venir respirer et le défendre. Souvent d’autres baleines du même groupe aident le baleineau en le protégeant.

Règle générale : les nouveau-nés des grosses baleines ont les mêmes proportions que chez les humains. Ils mesurent environs 1/3 de la longueur et pèsent 1/20e du poids de leur mère.

D’un autre côté, le taux de croissance est bien différent : un humain mettra 2 ans pour atteindre la moitié de sa taille adulte alors que les baleineaux grandissent à une vitesse plus impressionnante.

Le bébé rorqual bleu, par exemple, grandit de 3 à 4 centimètres et gagne 81 kg par jour durant ses premiers mois d’existence ! Pour réaliser cet exploit, il assimilera jusqu’à 90 % des 90 kg de lait maternel qu’il boit quotidiennement. Le baleineau mesure déjà 7 mètres de long à sa naissance et pèse 2 à 3 tonnes. Ses poumons ne contenant pas d’air, le nouveau-né ne flotte pas. Sa mère le porte jusqu’à la surface où son évent se débloque pour une première prise d’air.

Chez les petits cétacés comme les marsouins communs, le jeune sera proportionnellement plus gros à la naissance : il pèsera le quart du poids de sa mère et mesurera 2/3 de sa longueur.

Source : Globice.org