Baleine Boréale

La Baleine boréale (aussi appelée Baleine du Groenland ou Baleine arctique) est un mammifère marin appartenant au sous-ordre des baleines à fanons. C’est la seule espèce du genre Balaena. Cette baleine, plutôt ronde, est reconnue pour ses fanons très particuliers. La moitié de chaque mâchoire compte entre 250 et 350 fanons qui peuvent atteindre jusqu’à 4 mètres de long, ce qui constitue un record (on a même déjà vu des fanons de plus de 5 mètres). Elle est de couleur sombre, à l’exception de son menton, qui porte une tache blanche dont la forme permet de distinguer les individus les uns des autres. Des taches blanches peuvent aussi apparaître à la base de la queue ou sur la nageoire caudale. Cette baleine ne possède pas de nageoire dorsale.

Baleine boréale
Baleine boréale.
  • Nom scientifique : Balaena mysticetus
  • Longueur : Les mâles mesurent de 14 à 17 mètres, les femelles de 16 à 18 mètres. La tête représente approximativement un tiers de la longueur totale de l’animal.
  • Longueur à la naissance : 4 à 4,5 mètres
  • Poids : 60 à 100 tonnes
  • Poids à la naissance : inconnu
Baleine boréale - comparaison avec un humain
Baleine boréale – comparaison avec un humain.
  • Sociabilité : 1 à 6, parfois jusqu’à 14.
  • Longévité : au-delà de 200 ans.  En 2007, un spécimen chassé en Alaska portait dans sa graisse un projectile breveté en 1879, les datations lui donnant entre 115 et 130 ans, voire selon une étude dirigée par Jeffrey Bada, jusqu’à 211 ans. Dans une étude récente, des chercheurs ont montré que certains gènes associés au cancer et à la sénescence portent des mutations spécifiques ou sont dupliqués chez cette espèce.
  • Identification : pas de nageoire dorsale, deux bosses distinctes de profil, très grosse tête, souffle en V.  Leur nageoire caudale a une envergure allant de 2 à 6 m. La tache blanche sur le menton permet de distinguer les individus.

    Baleine boréale
    Baleine boréale. Dessin : David G. Stanton.
  • Habitudes alimentaires : krill et autres invertébrés (euphausiacés, copépodes, mollusques dérivants et méduses).
  • Comportement : fait parfois des acrobaties. On a déjà vu des jeunes jouer avec des objets trouvés dans l’eau. La baleine boréale nage très lentement.
  • Répartition mondiale : il existe quatre populations mondiales très distinctes :
    • Détroit de Davis, Baie de Baffin, Nord de la Baie d’Hudson et le Bassin de Foxe au Canada, où résideraient 90 % des baleines boréales.
    • Mers de Béring, de Chukchi et de Beaufort, entre la Russie et l’Alaska.
    • Mer d’Okhotsk en Russie.
    • Atlantique Nord (pratiquement anéantie).
Répartition mondiale de la baleine boréale
Répartition mondiale de la baleine boréale.
Répartition de la baleine boréale
Répartition de la baleine boréale. Source : WWF.
  • Population et menaces : la baleine boréale est menacée et protégée par la Commission baleinière internationale depuis 1937. Au niveau mondial, on estime la population à environ 20 000 individus (selon WWF), en augmentation (6 000 individus estimés dans les années 1990). La chasse, la destruction de son habitat, la pollution et la disparition des glaces due aux changements climatiques sont les principales menaces. En 2009, le Canada a créé le premier sanctuaire mondial pour la baleine boréale, la Réserve nationale de faune Ninginganiq au Nunavut.