Béluga

Le Béluga est un cétacé vivant dans les eaux froides de l’océan Arctique. Il dispose d’un des sonars les plus sophistiqués de tous les cétacés. Ce sonar lui est indispensable pour s’orienter et se repérer dans les canaux de glace immergés, qui forment un véritable labyrinthe sous la banquise.

Béluga
Béluga

Béluga signifie « blanc » en russe. Ce cétacé est aussi connu sous le nom de marsouin blanc, baleine blanche ou canari des mers. Il fut chassé à outrance dans le golfe du fleuve Saint-Laurent, au Canada, ainsi que partout ailleurs. Aujourd’hui, il est avant tout victime de la pollution.

  • Nom scientifique : Delphinapterus leucas
  • Longueur : 3 à 6 mètres
  • Longueur à la naissance :
Béluga - comparaison avec l'humain
Béluga – comparaison avec l’humain
  • Poids : 0,7 à 1,5 tonne
  • Poids à la naissance :
  • Longévité : 35 à  50 ans
  • Sociabilité : vit en groupe
  • Identification : petite tête au melon arrondi, nage lentement (en principe), bec très court, couleur très claire (blanche).
Béluga - animation
Béluga – animation
  • Habitudes alimentaires : la nourriture du béluga est constituée de poissons : anguille, capelan, lançon, morue, saumon, aiglefin et certains poissons plats, mais aussi de crevettes, calmars et pieuvres.
  • Comportement : le béluga possède le répertoire vocal le plus varié de toutes les baleines. Il se déplace en groupe de deux à dix individus ou parfois en troupeau de plusieurs centaines d’individus. Animal curieux, il sort souvent la tête hors de l’eau… comme pour sentir ce qui se passe autour. Contrairement à la plupart des cétacés, il a le cou flexible, ce qui lui permet de bouger la tête.
    En sortant, le béluga montre son melon en premier. Il n’est pas rare de voir sa queue. Le souffle du béluga est discret et peut atteindre 1 mètre.
    Une séquence de plongée est généralement une suite de 5 ou 6 plongées à faible profondeur pendant une minute, suivie d’une autre, plus profonde, qui dure aussi une minute environ. Il nage à la vitesse de 9 à 11 km/h et peut atteindre jusqu’à 37 km/h.
  • Reproduction : la maturité sexuelle est atteinte vers 5 ans chez la femelle et 8 ans chez le mâle. Le cycle complet de reproduction chez la femelle est de 2 à 3 ans. Les accouplements ont lieu surtout au printemps et la durée de gestation est d’environ 14 mois. La naissance a lieu en été, dans les eaux plus chaudes des estuaires, comme dans le fleuve Saint-Laurent au Canada. La mère allaitera le petit pendant environ un an.
  • Répartition mondiale : les bélugas ne vivent que dans l’océan Arctique et les eaux adjacentes. Ils fréquentent les eaux peu profondes et les estuaires. Ces cétacés effectuent des migrations en automne. Ceux du Saint-Laurent, au Canada, n’hésitent pas à remonter le fjord du Saguenay.
Béluga - répartition mondiale
Béluga – répartition mondiale
  • Population : On estime aujourd’hui la population de bélugas à environ 100 000 individus dans le monde. Il y aurait environ 40 000 individus en mer de Beaufort, 25 000 dans la baie d’Hudson, 18 000 dans la mer de Behring et 28 000 dans les eaux arctiques canadiennes. La population de l’estuaire du Saint-Laurent est estimée à environ 900 individus.
  • Menaces : le cétacé est protégé dans de nombreux pays et n’est plus chassé à outrance comme ce fut le cas. Cependant, une chasse de subsistance est autorisée dans certaines régions de l’Arctique, comme au Groenland, dans le nord du Canada et en Alaska. La pollution et les activités industrielles humaines sont les principales menaces. Le transport par bateau peut fortement perturber ses lieux de vie et de reproduction, notamment dans le golfe du Saint-Laurent au Canada, où de nombreux navires évoluent.
Béluga à l'aquarium d'Atlanta
Béluga à l’aquarium d’Atlanta. Photo by Greg Hume
Bélugas
Bélugas