Accouplement

Les organes reproducteurs des baleines sont à l’intérieur de leur corps. Le pénis souple (2 mètres chez le rorqual commun) pénètre la femelle pour quelques secondes seulement (20 secondes pour les dauphins).

L’accouplement a lieu dans les eaux chaudes ou tempérées et s’effectue ventre contre ventre. Mais les stratégies d’accouplement varient beaucoup d’une espèce à l’autre chez les baleines.


Photo : accouplement de dauphins

Par exemple, chez le grand dauphin, les mâles forment des coalitions ou des équipes de deux ou trois individus afin de monopoliser une femelle et de s’accoupler avec elle. Chez le rorqual à bosse (aussi appelé baleine à bosse), plusieurs mâles se confrontent pour gagner une place auprès d’une femelle. Ils sautent, donnent des coups de queue ou de nageoires, et s’infligent des blessures pour bien démontrer leur rang.

Une femelle arrive à maturité sexuelle vers l’âge de 5 à 7 ans. Dans le meilleur des cas, elle pourra ensuite avoir un petit par année, pendant toute sa vie, dont la durée peut être de cinquante ans. Au total, la baleine femelle pourrait donc avoir une quarantaine de petits au cours de sa vie. Mais il s’agit sans doute d’un maximum rarement atteint : les jeunes ne survivent pas tous et la femelle n’arrivera peut-être pas à concevoir chaque année pendant toute sa vie. Le succès de reproduction d’une femelle dépendra entre autres de ses qualités physiques, de la nourriture disponible, des conditions environnementales, de la taille de la population et de la présence de prédateurs.

Les mâles, quant à eux peuvent avoir plusieurs petits par année car, comme chez la plupart des espèces, ils peuvent avoir l’occasion de s’accoupler avec plusieurs femelles. Il faut savoir que les baleines mâles ne s’occupent pas de leurs baleineaux. Les soins sont prodigués par les mères, et dans certains cas, par d’autres membres de la famille.

On présume que les chants jouent également un rôle important pendant la saison des amours. Mais les scientifiques ne savent pas s’ils servent aux mâles pour s’identifier et se comparer entre eux, s’ils sont un appel à l’accouplement entre le mâle et la femelle, ou les deux. Toutes ces manifestations vocales et physiques ont aussi été observées en l’absence de partenaires potentielles et constituent aussi probablement des outils généraux de communication.

Baleine à bosse
Les sauts spectaculaires font aussi partie de la parade sexuelle.
Les sauts spectaculaires font partie de la parade sexuelle
Source : Wikipédia